Le Qi Gong des 5 animaux

Mis à jour : juil. 3

WU QIN XI « Le Jeu des Cinq Animaux »

Le Jeu des Cinq Animaux, Wu Qin Xi en chinois, est l’une des méthodes de Qi Gong, avec les Ba Duan Jin, les Liu Zi Jue et les Yi Jin Jing, les plus pratiquée en Chine. Dans cet article nous nous intéresserons à l’histoire, aux origines et aux bienfaits de cette méthode de santé ancestrale. Nous aborderons également ses fondements énergétiques et ses implications pour la santé selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise. Un Qi Gong que vous pouvez également bien sûr découvrir et pratiquer ici dans mes cours de Qi Gong en ligne.

Le tigre l'un des 5 animaux du Wu Qin Xi


Un brin d’ethnologie et quelques histoires...

L’observation de la nature et du monde animal en particulier est un élément récurent de toutes cultures primordiales. Les humains, partout sur le globe, quelque soit leurs origines culturelles ou ethniques, ont tous développés à un moment donné de leur histoire des cultes animistes.


L’animisme est la croyance dans le fait que tout être vivant, objet ou même élément naturel est animé d’une force vitale, d’un esprit. Cette force vitale, cet esprit, peuvent se manifester dans le monde tangible sous différentes formes, mais également comme caractéristiques dans l’homme lui-même si ce dernier sait se les concilier.


Papou de Nouvelle Guinée

Ainsi, nous avons par exemple le chamanisme où l’officiant peut littéralement être habité par un esprit animal après s’être adonné à un rituel particulier. Ou encore l’animal totem de certains peuples amérindiens, donnant à l’individu la capacité de manifester certaines aptitudes et caractéristiques de l’animal auquel il est lié. Il était d’ailleurs de coutumes de porter sur sois un « témoin » de son animal totem tutélaire. Nous avons tous l'image la coiffe du grand chef amérindien faite des plumes du grand aigle (un pygargue en fait) manifestation animal du grand esprit Wakan Tankan. Alors que d’autres memebres de ces sociétés pouvaient quand à eux porter une griffe d’ours ou posséder sur eux une touffe de poiles ou tout autre élément appartenant à leur animal totem.


Plus près de nous, pensons au daemon des grecques pour qui quand l’âme humaine venait s’incarner dans le corps, une partie infime de celle-ci s’incarnait dans un esprit animal auquel on était ai simplement relié. Pour l’anecdote je vous invite à feuilleter le roman À la croisée des mondes de Philip Pullman dont fut tiré un film puis plus récemment une série His dark material. Cette fiction se déploie autour de cette notion de daemon d’incarnation d’une part de notre âme dans un animal.


Lord Asriel et son daemon dans la série His Dark Material

Nous retrouvons également ces composantes animistes dans les pratiques martiales où le guerrier fait appel et incarne les caractéristiques physiques et spirituelles d’un animal. Ainsi Hercule et sa peau de lion, les hommes léopards du Congo ou dans nos cultures modernes ces super-héros tel Black Panther ou Wolverine...


Pour clore ce premier chapitre et revenir à la Chine, citons un extrait de Catherine Despeux dans son ouvrage sur le Qi Gong, traduction d'une ouevre ancienne consacrée aux pratique du Souffle (Qi), La Moelle du Phénix Rouge qui traite également, comme nous le verrons plus loin, du Wu Qin Xi le Jeu des Cinq animaux :


« Les animaux ont inspirés les danses anciennes, notamment celles qui avaient une fonction apotropaïque (ce qui conjure le mauvais sort); leurs cris ont étaient imités, des parties de leurs corps, peaux ou plumes, ont été employées dans les cérémonies du chamanismes, pour faire venir la pluie, pour chasser les mauvaises influences ou pour guérir. Que ce soit Zhuang Zi (un des fondateur du taoïsme) mentionnant les mouvements gymniques de l’ours et de l’oiseau, les mouvement du manuscrit de Mawangdui par lesquels ont imite l’ours, l’oiseau, la grue, le dragon, le singe ou d’autres textes plus tardifs, l’imitation d’attitudes ou de comportement des animaux constitue une part importante des mouvements gymniques cités ou décrits. Les animaux mentionnés sont des quadrupèdes, des volatiles, des batraciens et des reptiles ». Catherine Despeux, La Moelle du Phénix Rouge, éd. Trédaniel

Et le Qi Gong des Animaux dans tous ça ?

Après cet digression « culturelo-historique » revenons à nos moutons, aux arts énergétiques, aux pratiques internes et au Qi Gong. En Chine, c’est dans les arts martiaux que nous retrouvons tout d’abord cette « mimétique » animale. Ainsi, les différentes boxes (Quan) que l’on retrouve de nos jours d’un coin à l’autre de l’empire du milieu et qui en sont les descendants. Yang Zhao Quan, la boxe de l’aigle, Huang Gar, la boxe du tigre, Hou Quan, la boxe du singe, She Quan, la boxe du serpent ou encore le Nan Long Quan, la boxe du dragon, pour ne citer que les plus connus et les plus « récents ». Dans ces boxes, plus que l’aspect mimétique, c’est l’incarnation et la manifestation des caractéristiques internes et de l’esprit de l’animal qui priment. Même si de nos jours, dans les formes modernes, le fonds est bien souvent délaissé, faisant grande place à la forme pour un mimétisme digne du spectacles , de la performance artistique ou du cinéma (voir photo ci-dessous) bien plus que d’un véritable art martial.


Jacky Chan dans Drunken Master exécutant une boxe du singe à la mesure du cinéma...

Et le Qi Gong donc ? Nous y venons chère lecteur, toi qui a eu la patience de me suivre jusque là tel un souple dragon suivant les courants du Tao ! Dans les pratiques de Qi Gong (travail du Souffle Qi), l’une des méthodes les plus connue est le Wu Qin Xi, le Jeu des Cinq Animaux, dont on attribut la paternité à Hua Tuo célèbre médecin de la dynastie des Han de l’Est et qui vécu de 110 à 207 de notre ère. Cette méthode de Qi Gong est d’ailleurs la méthode de Qi Gong la plus célèbre et la plus ancienne à nous être parvenus (j’entends par là avec des preuves historiques attestées et écrites). Hua Tuo, médecin du II ème siècle doit principalement sa grande notoriété à ses opérations chirurgicales, à son usage et sa connaissance des anesthésiants et ses traitements des parasites. On suppose même qu’il fut le médecin personnel de Cao Cao (155-220) seigneur de guerre, écrivain et poète, fondateur du royaume du nord, le royaume de Wei, l’un des trois royaumes divisant la Chine au III ème siècle.


Mais revenons à Hua Tuo donc, notre médecin créateur des Wu Qin XI, le Jeu des 5 animaux. Ce dernier devint tellement célèbre grâce à ses traitements en phytothérapie, acupuncture et justement son Wu Qin Xi, qu’il fut déifié ! Et il est depuis, un des dieux majeurs de la médecine traditionnelle chinoise. D’ailleurs sur la petite montagne taoïste où je séjourne régulière, Qi Yun Shan, littéralement « La montagne à hauteur de nuages », une alcôve lui est consacrée où il est représenté avec à ses côtés un tigre. Le tigre symbole de dignité et de vaillance qui est également considéré en Chine comme un dieu protecteur avec le pouvoir de d’exorciser et de conjurer le mal, raison pour laquelle de nombreux foyers chinois possède une peinture traditionnelle à son effigie. Le tigre qui est d'ailleurs un des cinq mouvements de ce fameux Qi Gong...


Hua Tuo (110-207)

Le Jeu des Cinq Animaux dont on ignore précisément la date de création, devînt très populaire après la mort de l’illustre médecin, principalement sous la dynastie des Jin (265-420) et les Six Dynasties (420-581), et ce parmi les lettrés et dans les milieux taoïstes. Un siècle après la mort de Hua Tuo, Ge Hong un lettré passionné par la quête de l’immortalité, l’alchimie opératoire et les techniques de longévité, nous confirme la popularité du Jeu des Cinq Animaux auprès des adeptes des pratiques gymniques pour conduire le Qi (Dao Yin). Pour ce qui est des grands ouvrages historiques, le Wu Qin Xi est tout d’abord mentionné dans la biographie de Hua Tuo au sein des Chroniques des Trois Royaumes rédigées par Chen Shou au III ème siècle. Chen Shou y écrit :


« Hua Tuo a développé une série d’exercices appelés Wu Qin Xi désignant les exercices de cinq animaux, tigre, cerf, singe, ours et oiseau, en tant que mouvements respiratoires destinés à conduire le Qi, aidant à guérir les maladies et renforçant les membres inférieurs ».


Y-est également mentionné avec beaucoup plus de détails et précisions :


« Le corps à besoin de mouvements modérés. En le remuant et en le balançant de droite et de gauche (et je vous renvois là à l’exercice de l’ours présent sur mes cours de Qi Gong en ligne) , le souffle issu des céréales est convenablement réparti et assimilé, le sang circule bien et les maladies ne peuvent naître. Il en est du corps humain comme du gond d’une porte qui, actionnée, ne rouille jamais. C’est pourquoi les taoïstes pratiquaient des mouvement gymniques (Dao Yin). Ils imitaient les mouvements de l’ours qui se suspend, du hibou qui tourne la tête; ils étiraient et fléchissaient la taille, faisaient mouvoir toutes les articulations et les passes du corps afin d’éviter le vieillissement. Je possède une technique appelée « Jeu des 5 Animaux » (Wu Qin Xi), c’est-à-dire dire le tigre, le cerf, l’ours, le singe et l’oiseau. Elle permet d’éliminer les maladies et d’accroître le fonctionnement des membres inférieurs. Dès qu’un quelconque désordre apparaît dans le corps, il faut exécuter le jeu d’un animal jusqu’à transpiration. Si l’on transpire beaucoup, il convient de s’enduire le corps de poudre. Après cela, le corps devient léger , vigoureux et l’appétit revient ».


La Moelle du Phénix Rouge

Puis Tao Honjing (456-536) médecin et figure majeur du courant taoïste de la Pureté Supérieure, évoque également le Wu Qin Xi dans son ouvrage De la Préservation de la Santé et de la Prolongation de la Vie. Mais ce n’est réellement qu’à partir du 14 ème siècle que l’on retrouve des illustrations présentants le Jeu des Cinq Animaux avec tout d’abord l’ouvrage déjà cité plus haut: La Moelle du Phénix rouge. Ce grand classique des pratiques "énergétiques" chinoises compile des textes dont les plus anciens datent des Tang (618-907) et des Yuan (1279-1368) pour les plus récent. Il est intéressant de noter que pour ce qui est des illustrations et dessins faisant référence à ce que l’on nomme de nos jours Qi Gong, il ne subsiste que deux série d’illustrations antérieures à celles présentes dans La Moelle du Phénix Rouge. Ces illustrations sont celles des « Huits Pièces de Brocart », les Ba Duan Jin (pratiqués assis), illustrations apparaissant dans un ouvrage du 12 ème siècle et une série de vingt-quatre mouvements à pratiquer aux vingt-quatre périodes de l’année appelées Dessin de la Pureté suprême sur l’accumulation ou la dispersion de l’eau et du feu selon les vingt-quatre Souffles. À cela nous pourrions bien sûr ajouter les illustrations retrouvaient dans un tombeau du site de Mawangdi découvert en 1973 et datant du 2 ème siècle avant J.C, mais ces illustrations sommaires n’étaient accompagnées d’aucune explication pour comprendre ou reproduire, que ce soit dans le fond ou dans la forme, les postures gymniques représentées.


Illustrations du Jeu des Cinq Animaux (Wu Qin Xi) tirées de la Moelle du Phénix Rouge

Le « Jeu des cinq animaux » selon Zhou Lujing


La version du Wu Qin Xi, le Jeux des Cinq Animaux, de Zhou Lujing ne fait pas référence à leur apparence ou à leurs mouvements au travers d’attitudes mimétiques, mais met bien plus l’accent sur leurs caractéristiques fondamentales telles que perçut dans la culture et les mythes chinois.


Ainsi le tigre est réputé non seulement pour sa puissance mais aussi pour sa prestance et sa légèreté. Sa force tant intérieur que extérieur va permettre au pratiquant de rassembler et de concentrer son Qi afin de le faire circuler dans l’ensemble du corps et ôter ainsi tous blocages.


L’ours derrière ses airs patauds est connu pour son adresse et la souplesse de sa taille et de ses flancs. Son pas balancé est associé au pas du héros mythique Yu le Grand qui régula les eaux et sauva la Chine de l’inondation. Pour le pratiquant, le pas de l’ours régule ainsi la circulation du sang (Xue), des liquides organiques (Jin Ye) et débloquent les articulations.


Le cerf dort le corps enroulé, avec sa tête prés de sa queue pour ne pas perdre son énergie. On peut ici penser à l’importance du point d'acupuncture Hui Yin (situé au niveau du périné) dans les pratiques de Qi Gong, point qu’il s’agit de garder ferme et tonique. Le cerf de par cette position lové lors de son sommeil fait circuler l’énergie en circuit clos, ce qui bien sûr fait référence à la circulation en boucle dans les méridiens Vaisseau Conception et Vaisseau Gouverneur, Ren Mai et Du Mai, circulation qui dans l’alchimie taoïste est appelée Petite Circulation Céleste. C’est pour tout cela que le cerf est connu comme étant un animal jouissant d’une grande longévité et le pratiquant va au travers des postures du cerf entretenir sa souplesse et sa vitalité.


Le singe est lui vif et agile, on associe bien souvent cet animal au mental qui a tendance à une certaine agitation. La pratiquant va ainsi au travers des postures du singe apaiser son esprit et calmer son mental. Je ne peux m’empêcher ici de penser au mouvement Reculer et Repousser le Singe que l’on retrouve dans la pratique du Taichi Chuan des écoles Wu et Yang.


Et pour terminer nous avons l’oiseau, souvent représenté par la grue, qui se caractérise par la vitalité de son épine dorsale, axe autour duquel se déploie sa capacité à voler. Notez les mouvements fluides presque ondulatoires qui animent le corps des oiseaux à long cou tel la grue ou l’oie sauvage lors de leurs vols. Le pratiquant par les postures de l’oiseau nourrit sa longévité, étirant sa colonne vertébrale du coccyx à l’occiput. Il entretient ainsi la vitalité et la souplesse de cette articulation fondamentale. Rappelons que la colonne vertébrale est également appelée le Pilier Céleste, axe essentiel reliant le ciel et la terre. Elle est également non seulement le lieu de passage du méridien Vaisseau Gouverneur (Du Mai) et du méridien Vaisseau Carrefour (Chong Mai), mais aussi en lien avec un autre méridien. En effet à droite et à gauche de la colonne vertébrale cours le méridien de la Vessie sur lequel on retrouve des points d’acupuncture reliés à tous les autres organes.


Variantes modernes du Wu Qin Xi


Les variantes modernes du Jeu des Cinq Animaux s’inspirent pour la plupart de la classification de Hua Tuo et donnent une plus grande place à la facette posturale de cette méthode. Ainsi les mouvements y sont plus élaborés, plus expressifs et plus dynamiques. La relation avec la médecine traditionnelle chinoise y est aussi plus aboutit avec une mise en résonance de chacun des cinq animaux avec une des cinq fonctions organiques majeurs, Zang, et une des cinq phases (éléments), Wu Xing . Ainsi le tigre est associé au Bois et à la fonction Foie, le cerf à l’Eau et à la fonction Reins, l’ours à la Terre et à la fonction Rate, le singe au Feu et à la fonction Coeur, la grue (ou l’oiseau) au Métal et à la fonction Poumon. À noter que chaque fonction majeur appelée « organe » (Zang) est couplé à une fonction mineur appelée « entraille » (Fu), d’où l’appellation de Zang Fu quand on parle des fonction organiques en médecine traditionnelle chinoise. À cela on associe encore une couleur, une saison, une manifestation climatique, une saveur, un tissu corporel, un attribut corporel, un organe des sens et un son (voir tableau ci-dessous).



La variante des Wu Qin Xi de Hua Tao la plus répandu est celle compilée et élaborée par l’Association Chinoise du Qi Gong pour la Santé, une institution officielle chinoise issue du département des sports chargée de la recherche autour Qi Gong. Cette méthode du Qi Gong des cinq animaux compilée par un groupe d’experts fait une synthèse des nombreuses variantes que l’on retrouve dans différentes régions de Chine. Cette synthèse se nourrit également des écris anciens cités plus haut dans cet articles ainsi que des notions essentielles de la médecine traditionnelles chinoise.

C’est cette méthode facile et efficace que vous pourrez retrouver sur mes cours de Qi Gong en ligne. Une variante qui se compose de dix mouvements, deux par animaux. Je propose également d’autres Qi Gong s’inspirant d’animaux présents dans la tradition taoïste tel le dragon ou la tortue, avec par exemple le « Qi Gong de la Grue et du Dragon » ou encore des exercices tels que « La Tortue Nage Paisiblement ».Dans cette méthode, pour chaque animal on adopte une forme de main particulière, un peu comme pour un mûdras indien. Au-delà de l’aspect énergétique et de l’influence de ces formes de mains sur les méridiens d’acupuncture, cela à aussi tout simplement l’avantage d’exercer et de mobiliser les nombreuses articulations des doigts. Entretenir les articulations des phalanges est essentiel car on sait qu’avec l’âge ces articulations peuvent avoir tendance à perdre de leur mobilité, s’engourdir et donner lieu à de l’arthrose et des douleurs rhumatismales.


Quelques pistes pour votre pratique


Pour conclure j’ajouterais qu’il peut être intéressant de s’imprégner de l’esprit de l’animal dont on souhaite pratiquer le Qi Gong avant de se lancer dans l’exécution de son mouvement. Ainsi on peut très bien prendre un de temps de méditation assis ou debout dans la posture du Wu Ji et visualiser l’animal dans son habitat naturel avant de commencer son Qi Gong. On peut également prendre un temps méditatif devant une photo de l’animal ou tout simplement regarder un extrait vidéo le mettant en scène.Bien sûr on ne parle pas là d’une recherche d'imitation mimétique de l’animal, mais l’idée est simplement de s’imprégner de son esprit par une « mise en accord » avec sa nature profonde et son Qi.


Je vous invite également à vous familiariser d’abord indépendamment avec chaque animal et chaque mouvement de Qi Gong qui lui est associé avant de pratiquer l’intégralité de la méthode. Comme toujours dans le Qi Gong et les arts internes, avancez pas à pas en laissant le temps à chaque mouvement, chaque gestes, chaque posture de trouver son rythme juste et se déployer librement dans votre corps.


Et cerise sur le gâteau, un cadeau ! Voici une vidéo gratuite de mes cours de Qi Gong en ligne consacré à l'un des exercice du tigre ! Grrrrrrr


Énergétiquement vôtre, Daniel 🙏🏽


Qi Gong : Le Tigre Fait ses Griffes

Voir tous les cours en ligne

1,420 vues

monqigong

  • Instagram
  • Facebook

(262) 0692486482

tel.

© 2O19 Daniel Luntadi . Tous droits réservés